L’Ennéagramme

Qu’est-ce que c’est ?

Vidéo de présentation de l’ennéagramme

« Ennéagramme » signifie en grec « figure à neuf points ». C’est un modèle dont on ne connaît pas vraiment l’origine et qui a été développé en Occident au XXème siècle, notamment par G.I. Gurdjieff, O. Ichazo et C. Naranjo. L’ennéagramme est un outil d’exploration des facettes de l’Humain et des stratégies de défense de l’ego basées sur des besoins fondamentaux. C’est l’un des très rares modèles qui fassent un lien entre la dimension psychologique et la dimension métaphysique ou spirituelle, par l’étude des besoins fondamentaux inhérents à l’existence. C’est l’un des atouts qui expliquent son efficacité et son succès.

enneagramme-classique-fond-blancL’ennéagramme distingue dans la personnalité humaine neuf archétypes principaux : neuf besoins fondamentaux correspondant à neuf angles de vue sur la réalité et conduisant à neuf stratégies de défense. Nous utilisons tous plus ou moins les neuf stratégies (comme celle de nous identifier à un modèle d’admiration ou de planifier des plans de secours avant de se lancer dans quelque chose), mais chacun en développe une plus que les autres et a tendance à l’utiliser en priorité, même si une autre stratégie serait plus efficace. Ensuite, notre cerveau fonctionne de telle sorte que nous trouvons toujours de bonnes raisons de renforcer notre stratégie principale plutôt que d’en essayer une autre. L’ennéagramme, en proposant une grille de lecture de ces stratégies, permet de prendre du recul sur nous-même, rendre conscient une partie de l’inconscient pour ainsi être en mesure de choisir nos comportements, plutôt que d’agir en pilote automatique.

Beaucoup craignent de découvrir dans l’ennéagramme un système qui catalogue l’humain en neuf catégories étanches. Certains se disent que ce système qui fonctionne peut-être pour les autres, les gens les plus prévisibles, mais certainement pas pour eux-mêmes. Certains s’indignent même de la dangerosité d’un tel système qui réduirait l’Humain à un chiffre et qui manipulerait ses adeptes à s’efforcer de rentrer dans des cases pour se sentir reconnu. Ces réactions sont légitimes et compréhensibles. Mais acceptons d’en découvrir un peu plus avant de cataloguer nous aussi le modèle comme futile ou dangereux. Personnellement, je suis sensible au respect de la complexité des phénomènes, aux nuances, à la multiplicité des interactions. Cette complexité (qui assure que tout est dans tout), avec la rigueur de pensée qui l’accompagne (qui assure que toutes les affirmations ne se valent pas, dans un contexte donné) est mon critère d’appréciation d’un raisonnement. Selon ce critère, l’ennéagramme est pour moi très intéressant.

Concrètement, les apports de l’ennéagramme au développement de la personne et des sociétés sont importants. Aux Etats-Unis, l’ennéagramme est proposé dans les cursus de plusieurs grandes universités de psychologie (Stanford University, Georgetown University, Loyola University, etc.) Il apporte une aide efficace à la compréhension et l’exploration de nos réactions psychologiques automatiques et nos schémas répétitifs, et fournit des clefs pour mieux comprendre ceux des autres, ce qui aide à tolérer ce qui peut paraître, autrement, absurde. Au-delà de l’utilité qu’on peut y trouver pour sa vie personnelle, l’ennéagramme offre une aide significative aux métiers du coaching et du management, pour composer au mieux avec les énergies humaines, ou les métiers de l’éducation, pour mieux guider vers la prise de conscience et l’émancipation.

Uniliance propose une chaîne de vidéos qui peuvent vous éclairer davantage.

Cliquez sur les images pour visionner les vidéos

miniature-youtube-ennea
miniature-youtube-1 miniature-youtube-2 miniature-youtube
miniature-youtube-4 miniature youtube 5 miniature-youtube-6
miniature-youtube-7 miniature-youtube-8 miniature-youtube-9

Vous trouverez aussi d’autres ressources sur Internet. En voici quelques unes :